Addiction | Valais

F D
Medias Liens Dons
La Fondation La Prévention Les Prestations

COVID-19 : Directive interne 1

Le COVID-19 est plus contagieux que la grippe saisonnière. Il menace ainsi de toucher une proportion importante de collaborateurs qui devront cesser leur activité pour se soigner chez eux. Addiction Valais risque dès lors de manquer de compétences pour assurer sa mission.

Toutes les mesures prises ont pour but la gestion de la continuité du fonctionnement des prestations d’Addiction Valais et donc principalement la capacité de prendre en charge, ces prochaines semaines, nos clients. Les mesures mises en œuvre se basent sur les recommandations de l’OFSP (Office fédéral de la santé publique) et permettent de garantir les prestations tout en protégeant les personnes à risque.

Communication :

Afin d’assurer une information adaptée et actualisée, le canal de communication se fera par une page sur le site internet d’Addiction Valais.

Personnes à risque :

Les personnes particulièrement exposées à un risque de complications sont : les personnes de plus de 65 ans, les personnes de tout âge atteintes de maladies telles que hypertension, diabète, maladie cardiovasculaire, maladie respiratoire chronique, cancer, et les personnes dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou un traitement.

Les clients à risque restent dans leur unité résidentielle et applique de manière stricte les recommandations de l’OFSP : garder ses distances, se laver soigneusement les mains, éviter les poignes de main, etc. Ils doivent bénéficier d'une chambre individuelle.

Pour les clients à risque des unités ambulatoires, un report des entretiens ou un entretien téléphonique leur sera proposé.

Les collaborateurs à risque sont priés de s’annoncer à leur responsable de secteur afin que des mesures telles que le télétravail puissent être mises en place.

Maladie et absences :

En cas d’infection des voies respiratoires et/ou de fièvre, ne pas se rendre au travail et avertir son responsable.

Le Coronavirus est traité comme toutes les maladies. En cas de suspicion ou de symptômes, contacter votre médecin traitant et suivre les recommandations.

Il ne sera pas demandé de certificat médical avant 5 jours.

Unités résidentielles :

La couverture des foyers se fait selon les horaires tels que définis actuellement en application stricte des recommandations de l’OFSP.

Les transmissions doivent s’effectuer dans une pièce suffisamment grande afin de pouvoir respecter les distances minimales. Si cela n’est pas possible, il faut organiser les transmissions par écrit ou par téléphone. Afin de diminuer le temps de contact, seules les informations essentielles seront transmises.

Les activités hors foyer seront limitées : éviter les rassemblements,

Admission : un certificat médical du médecin traitant sera demandé avant l’entrée.

Unités ambulatoires :

Les permanences à l’hôpital, la permanence au Café du Cerf et les colloques d’unité sont supprimés.

A privilégier : les entretiens téléphoniques pour les personnes à risque, maintien des autres entretiens en respectant les recommandations de l’OFSP.

Pour les réseaux, les rendez-vous avec les médecins, les visites en prison, demander la confirmation du maintien du rendez-vous et questionner la pertinence de maintenir le rendez-vous. Dans les cas où ces rencontres ont lieu, il est important de respecter les recommandations de l’OFSP.

Pour les séances et réseaux hors canton la décision sera prise avec le responsable de secteur.

Formations :

Les formations internes et supervisions sont annulées.

Les formations externes dépendent des décisions des écoles.

 

L’ensemble de ces mesures reste valable jusqu’à nouvel avis.

Pour de plus amples informations, vous pouvez vous adressez à votre responsable de secteur.